Emmanuel Adely

Le jeudi 22 janvier 2015, « Un jeudi, un écrivain » recevra Emmanuel Adely pour La Très Bouleversante Confession de l’Homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté, à partir de 18h30 au Brei’Z (anciennement Grande Brasserie des Champs).

Emmanuel Adely

Depuis 1993, Emmanuel Adely a publié près d’une vingtaine de livres dans différentes maisons d’édition. Ses textes, souvent ancrés dans l’actualité, explorent le rapport entre réel et fiction dans ses dimensions familiales, affectives, sociales ou politiques, et s’illustrent par une écriture flux, souvent libérée d’une seule traite, dans une spontanéité, caractéristique de la parole, qui balaie la ponctuation. Ce questionnement littéraire s’expérimente dans un champ formel ouvert : romans, nouvelles, pièces radiophoniques, mais aussi films et vidéos, lectures performatives…
Emmanuel Adely travaille, de manière exigeante, les rapports et les écarts qu’entretiennent l’expression orale et l’expression écrite. A travers ses œuvres, telles que Sommes ou Fanfare, il explore la possibilité « d’écrire comme on parle et de lire comme on dit ». L’écriture  particulière d’Emmanuel Adely en fait l’une des voix les plus singulières de la littérature contemporaine.

Télécharger la bibliographie d’Emmanuel Adely

Plus d’informations sur son site internet

Je est un autre – Le Matricule des Anges, avril 2014

Ecrire pour se mettre au monde – Le Matricule des Anges, avril 2014

Interview d’Emmanuel Adely sur France Culture

Quelques citations :
La douleur physique on s’y fait c’est dans la tête qu’on ne s’y fait pas et c’est dans la tête qu’on invente et qu’on souffre…Fanfare

Il y a des guerres, il y a l’histoire, il y a des immigrés, il y a des rois, il y a des reines, des présidents, des chanceliers, des Premiers ministres, il y a les Beatles, je me fous éperdument des Beatles, je n’entre pas dans la polémique de ceux qui préfèrent les BeatlesGenèse

Putain une nana qui dort avec une ceinture d’explosifs verts ça veut dire que c’est pas une maison normale avec la ménagère normale qui fait la vaisselle et torche les gamins 
C’est super bon signeLa Très Bouleversante Confession de l’homme qui a abattu le plus grand fils de pute que la terre ait porté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *